DFIR ORC, SEP et PowerShell – MISC Hors Série n°23 !

DFIR ORC, SEP et PowerShell

Bonjour à tous, l’article de cette semaine est dans votre MISC mag Hors série (n°23) de vendredi dernier et porte sur la mise en œuvre de DFIR-ORC pour le Live Forensics au travers d’un Framework PowerShell et de l’antivirus SEP, via sa fonction de contrôle d’intégrité (qui permet d’exécuter du code). Bref, c’est de la bonne lecture comme d’habitude !

Comme d’habitude aussi je vous divulgâche le chapeau :

Antivirus, PowerShell et ORC pour le Live-Forensics

Dans un parc informatique de plusieurs dizaines de milliers de postes, détecter, chercher et récupérer des artefacts à distance est un travail difficile. Les outils de live-forensics et EDR sont les solutions généralement retenues pour ces usages, néanmoins leur mise en œuvre peut s’avérer complexe sur des systèmes d’information modernes et des zones géographiques étendues. Cet article aborde les capacités de déploiement d’outils de live-forensics au travers des antivirus pour permettre la mise en œuvre des outils de référence, comme DFIR-ORC, lorsque c’est nécessaire.

Et pour rendre à mes co-auteurs ce qui leur appartient, je vous rappel que cette article a été rédiger en collaboration avec @neticien1 et @jukebox_re dont je vous invite à suivre les gazouillis. Et pour info, le système à base de DFIR ORC, SEP et PowerShell que l’on décrit dans l’article (même s’il est encore à l’état de preuve de concept), on s’en sert en production/investigation régulièrement, je vous invite à gratter le sujet, il y a du potentiel en réponse à incident.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui : bonne lecture et à la prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.