Les termes informatiques en français

Les termes informatiques en français

Salut à tous, je ne sais pas si vous travaillez (ou avez travaillé) dans un « grand groupe français » ou « bien franchouillard » comme je dis souvent :-), mais dans certains milieux, ils ont la culture de « franciser » tous les termes informatiques en français qui leur passe sous la main et qu’on utilise couramment (pour info, mon premier drame ça a été IGC à la place de PKI). A la décharge de ces gens-là, l’académie française publie régulièrement des recommandations sur le sujet, donc si vous voulez portez la parole « officielle » dans une présentation (et vous faire mousser auprès d’un service de l’état) c’est par ici :

http://www.academie-francaise.fr/dire-ne-pas-dire/neologismes-anglicismes

On y trouvera la très sérieuse frimousse pour le smiley ! ou encore le message codé même si apparemment on peut dire crypter pour eux parfois (TLDR : non, on peut pas).

Et puis dans les moins sérieux mais bien plus fun dont je voulais vous parler aujourd’hui, il y a le bitoduc (pour pipeline, merci @PYL), et dont un site de petits malins se sont amusé à référencer les traductions… selon eux :

https://bitoduc.fr/

C’est déjà beaucoup plus synthétique et rigolo, un peu dans le style de ce que je vous avais déjà partagé (ici, ou ) on y retrouvera les classiques :

  • bogue pour bug ;
  • l’interblocage pour le deadlock ;
  • didacticiel pour tutorial.

Puis les déjà moins courants dans la vie de tous les jours :

  • Gazouillis pour les Tweets ;
  • Clavardage pour onlinechat ;
  • Chatmusant pour Lolcat.

Et puis enfin les vrais conneries (ne mentez pas je sais que vous n’attendez que ça depuis le début) :

  • Ringardisé pour Deprecated (quel rapport ?) ;
  • Le boutisme pour Endianness (avec évidement les petits-boutistes et grands-boutistes, hein) ;
  • Intrusé pour hacked (je crois qu’on dit compromettre) ;
  • l’ordinateur de giron pour le laptop ;
  • le Collodrôme pour Pastebin (je passe…) ;
  • l’adresse réticulaire pour URL (rappel : Uniform Resource Locator).

Voilà j’espère qu’après ça vous saurez comment bien parler les termes informatiques en français (ou pas ?) :’-D et communiquer avec l’ANSSI et les grands organismes de l’état. ce fut donc une brève pour aujourd’hui, mais la bise quand même et on se revoit la semaine prochaine pour d’autres geekeries ! (tient petit challenge, comment on dirait : geekeries en bon français ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.