Nouveau format numérique pour MISC Mag : le Flipbook

Salut à tous, une brève cette semaine sur un nouveau format numérique pour MISC Mag proposé par les éditions diamond : le Flipbook. Ça va vous sembler bizarre pour un type qui a déjà publié 3 fois dans le magazine en question, mais en fait j’étais plus abonné chez eux depuis 2013… Pour 2 raisons :

  • Pa vraiment besoin : je me débrouillais toujours pour lire les articles qui m’intéresse via le boulot, via l’abonnement du service ou via le service « CONNECT » quand on l’a eu (oui, je sais, c’est cheap de ma part).
  • Aspect pratique : j’ai déménagé suffisamment souvent ces 15 dernières années (genre 8 fois, depuis 2005) pour savoir que le papier c’est mal et que 10 ans de magazines pèsent quelques chose entre un âne mort et mon humour…

Et puis là, paf, à mon nouveau boulot : on est un peu plus nombreux, on est en flex-space ; et en 6 mois les MISC ils sont toujours pas arrivés jusqu’à moi malgré qu’on soit abonné. En regardant sur leur site, il s’avère que depuis septembre 2019 ils proposent une offre numérique « intermédiaire » entre l’abonnement papier et l’accès à Connect (à 300€/an) pour même prix que le papier (65€/an pour les MISC et Hors Séries). Ce nouveau format numérique pour MISC Mag, c’est le FlipBook et présenté ici :

Et comme ils sont sympa aux éditions Diamond, ils vous offrent même le linux pratique n°104 pour essayer la plateforme. Ça se présente comme ci-dessous sur desktop, et le mode mobile fonctionne plutôt bien également.

format numérique pour MISC Mag

C’est pas encore parfait : c’est pas tout à fait fluide par exemple, et le système met parfois quelques secondes à afficher une résolution lisible, de même on ne peut pas précharger pour lire en offline plus tard dans les transport comme on ferai pour un podcast.

Mais au final ça fait le taf, et surtout on peut enfin faire un Ctrl-F dans son MISC et sortir le code en faisant des copier-coller. C’est suffisamment propre pour qu’on l’utilise.

Enfin bref, je me suis réabonné à MISC !

2 commentaires on “Nouveau format numérique pour MISC Mag : le Flipbook

  1. Le PDF, c’était tellement mieux!
    Pratique, lisible partout, conservable hors-ligne, indexable, etc.

    Je me suis désabonné depuis qu’ils ont arrêté de distribuer les PDF, et franchement ce format « flip-book », dont je n’avais jamais entendu parler, ne m’emballe pas du tout.

    • Je conviens que c’est pas parfait par rapport à un pdf, mais en rapport qualité-prix çà se défend en fait, surtout par rapport à Connect à 300 balles l’année.
      Je test pendant 12 mois et je te dirai si ça m’a convaincu…^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.