TP PowerShell DNS – La machine dans l’Alias, inversement et dans l’autre sens aussi (c’est ce qu’elle a dit)

Bonjour à tous,

Je me suis rendu compte que c’est assez coton de récupérer un alias DNS à partir du nom d’une machine.

Kézako DNS :

DNS pour Domain Name Service est en gros (mais alors très gros, hein), un service qui permet d’associer à un nom de machine une IP et inversement (et quelques autres infos), ça date de 1983 ; et ça implémente une charrette de RFC diverses et variées.
Au final, c’est « juste » une hiérarchie de tableaux de correspondance IP<->NOM, un peu comme DHCP pourrait être vu comme un tableau @MAC<->IP.

On peut aussi définir des Alias DNS, ce qui nous intéresse pour ce TP : au lieu d’être une ligne IP<->NOM on a une ligne NOM<->NOM.

Je vous invite à lire la page Wikipédia qui expliquera tout ça beaucoup « plus mieux » que moi.

Revenons à nos enregistrements

On va commencer avec le standard et la modernité ceux qui sont encore sous XP et Seven (oui oui ça a déjà 6 ans…), connectez-vous à un serveur 2012 avec les outils d’admin dessus.
Car sous 2012 ou W8 et avec PowerShell V4, on a le module DNS à notre disposition, donc il tout simplement … Lire la suite

TP Active Directory – Changement de mot de passe, réseau et Windows 7

Pas vraiment un TP aujourd’hui mais plus une nouveauté que j’ai découverte en réinitialisant un mot de passe utilisateur dans un Active Directory.

Le problème

En fait en faisant un changement de mot de passe je me suis rendu compte que le PC freezait pendant quelques secondes avant de réussir.
Un coup de netstat plus tard, j’avais repéré un beau SYN_SENT vers un de nos DC avec le protocole kpasswd côté port réseau.

Que ça veut dire ?

Après une rapide recherche autour de kpasswd, je suis tombé sur l’explication.
Depuis Windows 7, Microsoft implémente kpasswd (protocole et programme Opensource-KRB/MIT) qui est utilisé pour gérer les mots de passes des « principaux » (=comptes, pour simplifier) dans Kerberos.
La plupart des gens pensaient que MS avait fait ça pour des histoires de compatibilité UNIX.

QUENiNi vous dis-je !

Seven essaie systématiquement de changer le mot de passe en kpasswd (et ce, que ce soit sur domaine et DC : en 2003 ou 2008R2 ou plus).
XP lui se comporte différemment, et utilise « SAMR » (il pourra faire du ‘Rap’ comme ça) qui passe sur le 445 en « RPC-Over-SMB » (et du coup la ça passe le filtrage firewall)… Lire la suite

TP PowerShell – RAM & SWAP

Salut à tous,

J’ai eu quelques questions sur le fonctionnement du swap récemment. Donc une explication rapide.

Kézako le Swap ?

La « mémoire swap », communément appelé « swap », correspond en fait à un espace sur le disque dur utilisé par le système d’exploitation lorsque la mémoire RAM (la vrai) arrive à saturation.

Et comme le disque dur pédale dans la semoule vachement moins rapidement que la mémoire RAM ; quand vous avez trop de données qui partent dans le Swap : ça ralentie tout, car les programmes attendent de récupérer leurs données sur le disque pour continuer à travailler.

Comment on règle le swap pour les $null ?
(sous Windows 7)

Bouton droit sur l’icône de l’ordinateur et propriété, puis paramètres système avancé, Paramètres de performances. Dans l’onglet avancé => mémoire virtuelle-> modifier; décocher gestion automatique et gérer manuellement vos paramètres.

À quoi ça correspond ?

Le swap Windows augmente automatiquement en fonction des besoins. Avec un minimum alloué de 16Mo et qui pourrait monter jusqu’à 3.5Go

Sous Linux, en général, le swap est une partition définie lors de l’installation de l’OS.

Sous Windows, c’est le fichier pagefile.sys (caché) que vous trouvez à la racine du disque … Lire la suite