TP PowerShell – AdminSDHolder, AdminCount, et reset

Salut les gens,

Aujourd’hui on va s’attarder (un bon moment) sur un mécanisme de sécurité dans le service d’annuaire Active Directory de Microsoft : AdminSDholder.

AdminSDHolder

Le mécanisme dit couramment « AdminSDHolder » est un processus qui s’exécute toutes les heures sur le PDC d’un domaine Active Directory, et qui modifie les ACLs (pour Access Control Lists) des objets de l’AD ayant l’attribut « admincount » à 1. L’ACL est modifiée pour casser l’héritage et appliquer les mêmes droits que ceux en place sur l’objet AdminSDHolder dans le schéma, ici :

CN=AdminSDHolder, CN=System, DC=equestria, DC=com
Conteneur AdminSDHolder
Conteneur AdminSDHolder

Comment se retrouve-t-on avec admincount à 1 sur son compte AD ?

Par une contamination de zombie par morsure évidemment, hein ! Plus exactement, au départ dans un Active Directory, certains groupes et utilisateurs « sensibles » (dit, Protected Groups et au nombre de 13 en 2008R2) ont déjà cet attribut à 1 par défaut, (voir KB318180). Par exemple le groupe « Admins du Domaine » ou le compte « krbtgt ». Ensuite tout objet qui devient membre d’un de ces groupes (y compris par héritage) est alors « contaminé » et son attribut admincount passe également à 1.

Pourquoi ce mécanisme 

Lire la suite