Test des piolets Grivel North Machine Carbone

Test des piolets Grivel North Machine Carbone
Test des piolets Grivel North Machine Carbone
Piolet
1 – lame
2 – tête
3 – panne/marteau
4 – dragonne (optionnelle)
5 – butoir de dragonne
6 – manche
7 – pointe

Salut à tous, on change un peu de thématique aujourd’hui, je vous propose en effet un test des piolets Grivel North Machine Carbone, après 2 sorties à les utiliser.

Test des piolets Grivel North Machine Carbone

Pour faire simple, les Grivel North Machine Carbone sont des piolets mixte, techniques, relativement léger (pour leur catégorie), et confortable à l’utilisation. Je les ai utilisés à l’aiguille du tour par le couloir de la table et l’arête jusqu’au sommet, puis à tête blanche par l’arête NE est en juin dernier. Les conditions étaient neigeuse, et non pas en glace.
Aucun regret sur ces piolets, voici un rapide retour :

Piolet Canne

La double courbure du manche permet une utilisation en piolet canne presque équivalente à celle d’un piolet droit, y compris dans les pentes raide. Néanmoins, l’ergot au niveau de la pointe peu rendre « inconfortable » l’utilisation en canne sur de la neige dure ou très croutée car il diminue un peu la pénétration du manche dans la neige. Par contre, aucune difficultée dans des conditions de neige « normales« .

Piolet Traction

Ce même ergot transforme l’utilisation en piolet traction en un vrai plaisir dans les pentes raides ou en cascade : aucun reproche de ce côté-là.
Petite inquiétude au départ : la pointe en tungstène, elle remplace étonnamment bien une pointe classique. Et ne pose aucun problème à la pénétration ou pour la stabilité du piolet dans la neige, notamment en ramasse latérale ou sur cailloux.

Les bonus

Le revêtement carbone fait franchement luxueux, à moins d’utiliser le piolet à mains nues : je n’en vois pas franchement l’intérêt. La lame affûtée est un plus, mais exige de faire attention avec son sac à dos, pantalon quand vous rangerez le piolet si vous ne voulez pas finir avec des trous partout…

Trop technique pour le débutant ?

A noter, en sortie Facile à AD avec des guides de hautes montagnes : ces derniers trouvent souvent le Grivel North Machine Carbone trop technique/trop lourd et préfère le remplacer par un piolet alu droit classique, car je cite : « C‘est comme prendre une formule 1 pour aller chercher du pain en ville et devoir faire un créneau devant la boulangerie« . Après utilisation des Grivels et de piolets classiques ou mixte (Simond Naja – excellent piolet pour débuter au passage) dans d’autres course. Ce n’est pas si évident, je n’ai pas été mal à l’aise avec les Grivels pendant la sortie, et j’ai pu les utiliser partout sans problème.

Je ne recommande donc pas ce piolet pour des débutants au risque de se voir obliger de le laisser dans la voiture ou au refuge, à la demande du guide. Une expérience de quelques sorties avec utilisation de piolets mixtes est donc nécessaire avant d’acheter ce piolet, et à ce moment là : fiez vous à votre expérience avec vos piolets.

Conclusion

Pour conclure ce test des piolets Grivel North Machine Carbone, je ne peux que vous recommander ce piolet. Même s’il n’est parfait nul part : car moins galbé qu’un piolet cascade, moins droit qu’un piolet classique, moins léger qu’un piolet alu. Il reste très confortable en toutes circonstances et n’a finalement que peu de défaut en dehors de son prix un peu élevé.

Je vous pointe deux liens qui m’ont aidés dans le choix de ces piolets :

Quelques Liens

Une review en anglais sur le forume www.summitpost.org

Une présentation/pub de Grivel :

A bientôt sur des sujets geek.

3 commentaires on “Test des piolets Grivel North Machine Carbone

  1. Merci pour ta réponse,

    Je pense que je vais prendre ces Grivels, cela va me changer de mes pulsars même si des copains me prêtaient des piolets plus récents.

    Bonnes ascensions
    @+

    Pierre

  2. Bonjour,

    Merci pour ce rapport sur ce piolet.
    Quand tu dis « Néanmoins, l’ergot au niveau de la pointe peu rendre « inconfortable » l’utilisation en canne sur de la neige dure ou très croutée », arrivais-tu quand même à enfoncer le manche de ce type de neige ? Parfois lors du franchissement d’une rimaye ou bien à la sortie des voies, il est super confort d’enfoncer le manche.

    Merci

    • Bonjour,

      Merci pour ton commentaire déjà. Pour te répondre, après 18 mois d’utilisation et une dizaine de sortie typée « neige », j’ai toujours réussi à enfoncer le piolet pour me faire un ancrage en sortie d’une rimaye ou en haut des voies, idem dans les goulottes : pas soucis particulier
      Par contre, c’était parfois pas du premier coup, voir en forçant un peu, par rapport à mon binôme et son piolet Simond Naja Light qui lui rentrait du premier coup (mais qui a d’autre inconvénient).

      Si ça peut t’aider, j’en suis super content au final de ces piolets (même si je flippe un peu de me les faire voler au refuge vu l’engin) mais je recommande la bête sans aucune hésitations.

      @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.